Qualité Références n°55

  • Leger
  • Mise
  • Ainsi
  • Outils
  • Janvier
  • Mars
  • Risques
  • Certification
  • Travail
  • Entreprises
  • Gestion
LA GESTION DE L’INFORMATION DE L’ENTREPRISE

EXPOSITION - CONFERENCES

EXPOSITION - CONFERENCES - ATELIERS NOUVEAU ! LYON Espace Tête d’Or LYON Salon des outils et services dédiés aux dirigeants d’entreprises, aux DRH, aux responsables de la Formation et des Systèmes d’Information à destination du Grand Sud-Est et de la Suisse + Le salon de la formation LYON à distance et en ligne 20-21 NOVEMBRE 2012 www.salon-srh.com

OUTILS Innovation participative 12 questions pour réussir sa boîte à idées Impliquer les collaborateurs de l’entreprise, susciter et stimuler leur participation critique et créative : cela constitue un atout qui permet à l’entreprise de bénéficier d’une efficacité collective. Mais la mise en place d’un processus de collaboration et d’innovation ne s’improvise pas. M. Devillard liste les 12 questions à se poser afin d’optimiser sa démarche. En janvier 2012, le Baromètre Global de l’Innovation de General Electric révélait que l’innovation est considérée par 92% des participants comme le principal levier pour créer une économie plus compétitive dans son pays; par 86% comme le moyen probablement le plus efficace de créer des emplois dans son pays. Mais loin derrière les USA (64%), l’Allemagne (48%), le Japon (43%), la Chine (37%) ou la Corée(13%), la France n’est pas considérée comme une terre d’innovation (7% des répondants). une image qui contredit la réputation de l’éducation française saluée pour sa capacité à former des esprits indépendants, capables justement de remettre en cause l’existant… Selon Marc Devillard, président de Motivation Factory, cette image est imputable à la difficulté, dans une société hiérarchique et individualiste comme la société française, à faire appel à tous les talents présents au sein d’une organisation. C’est pourquoi, afin d’aider les nombreuses initiatives qui sont en train de se déployer dans tous les secteurs économiques, cet éditeur décrypte les 12 grandes règles à respecter pour réussir la mise en place d’une boîte à idées interne et rendre ainsi une organisation plus collaborative et plus innovante. Quel est l’objectif majeur recherché ? Lorsqu’une entreprise engage une démarche de ce type, on retrouve parmi les objectifs classiques, la volonté de : - Créer du lien social - Démontrer dans les faits que la voix du terrain est entendue - Constituer une base de connaissances sur les métiers de l’organisation DR - Identifier les éléments moteurs dans l’organisation - Obtenir des résultats tangibles rapidement - Détecter des idées de rupture sur les produits ou les processus - Repérer des idées d’amélioration continue «C’est certainement la principale question à laquelle l’entreprise doit répondre car tous les critères de performance seront ensuite adaptés en fonction de ce qui est recherché », explique Marc Devillard. Qui sont mes contributeurs cibles et quelle est la bonne démarche pour les impliquer ? Lepérimètre des contributeurs ciblessera fixé en fonction de la culture et de l’organisation de l’entreprise: elle devra donc choisir le périmètre initial des collaborateurs concernés puis programmer les phases successives de déploiement.«Une entreprise peut tout aussi bien démarrer sur un périmètre très restreint (une entité de confiance) pour roder les workflows, puis élargir progressivement vers des populations plus larges, ou commencer par des opérations ciblées vers des managers uniquement, avant d’élargir vers toute l’entreprise», souligne Marc Devillard. A l’inverse, il est possible de cibler très large dès le début pour créer la masse critique. Tout dépend de la culture de l’organisation et des obstacles qu’on cherche à lever (manque d’enthousiasme, culture hiérarchique, peur du changement, baronnies…) Comment trier et donner des priorités aux idées et contributions ? Les idées recherchées peuvent sommairement se répartir au sein de 3 grandes catégories : idées locales, en général associées à des investissements faibles ou nuls; idées transversales, nécessitant l’intervention de plusieurs entités internes et un processus d’incubation; idées stratégiques, en général associées à des investissements lourds ou à des décisions qui engagent l’essence même de l’organisation. Plus que le recueil des idées, l’entreprise doit anticiper le traitement et se poser la question de l’évaluation des contributions, afin d’affecter des priorités aux contributions et ne pas se laisser noyer sous le flot. Elle veillera donc à définir au préalable le ou les circuits de décision suivant la nature des idées, le ou les décisionnaires, la partie de l’organisation concernée, l’investissement requis, etc. afin de faciliter le processus de décision. Quels workflows ? « Le cheminement d’une contribution comporte au minimum 4 grandes étapes : idée publiée, projet retenu pour approbation, projet documenté pour décision et enfin projet mis en œuvre. Le bon sens impose de procéder à une révision - jalon go/no-go - avant tout investissement significatif en temps ou en argent», rappelle Marc Devillard. Loin de cette version minimale, le workflow peut prendre des formes plus riches au sein d’entreprises à l’organisation complexe ou régies par de fortes contraintes réglementaires(finance, secteur public, défense). Il est nécessaire que le workflow soit capable de s’adapter et évoluer en fonction des cas de figure rencontrés. «Surtout, chaque fois que la contribution change d’état et qu’elle progresse vers sa possible mise en œuvre, il nous semble indispensable que l’outil de gestion du workflow en informe celui qui a soumis l’idée », conclut Marc Devillard. Quelle reconnaissance ? L’entreprise qui met en place une démarche participative attend des contributions QUALITÉ RÉFÉRENCES ➤ JANVIER, FÉVRIER, MARS 2012 ➤ PAGE 53

Qualité Références - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.qualite-references.com