Views
5 years ago

Qualité Références n°73

  • Text
  • Formation
  • Efqm
  • Entreprises
  • Durable
  • Formations
  • Organismes
  • Permet
  • Outils
  • Certification
  • Pratiques
Le point sur le marché de la formation suite à la réforme

LES OUTILS DE LA

LES OUTILS DE LA QUALITÉ LE POINT SUR LE MODÈLE EFQM EN 2017 © DR La remise du prix EFQM avec le comité de pilotage EFQM de SCLE SFE Q.R. : Pourquoi avez-vous choisi le modèle EFQM ? C.J. : SCLE SFE est déjà certifié ISO 9001 depuis 1994. Puis nous avons élargi notre pratique aux démarches environnementales et santé et sécurité au travail en certifiant notre activité selon les normes ISO 14 001 et OHSAS 18 001. Puis, nous avons voulu trouver un modèle et aller au-delà de la conformité et de tendre vers la performance. Par ailleurs, nous souhaitions élargir le spectre de nos préoccupations au-delà de la qualité produit. Le modèle EFQM correspondait alors à nos besoins. Q.R. : Comment l’évaluation EFQM s’est-elle déroulée ? C.J. : Depuis 2006, nous avons lancé l’évaluation EFQM. Puis tous les 2 ans, on a fait des évaluations par des intervenants externes. L’objectif de l’évaluation : avoir un effet miroir. On présente nos démarches exemplaires et performantes aux personnes formées au modèle et habituées à ce genre d’exercice dans d’autres entreprises. Cela permet d’obtenir un avis d’un expert qui sait comparer la démarche avec celles d’autres sociétés. L’intérêt réside dans la mobilisation d’une grande partie de l’entreprise et avoir un regard impartial qui ne juge pas par rapport à la conformité. On est dans la transparence complète et les personnes parlent des leurs actions importantes. En France, nous faisons appel à l’AFNOR pour réaliser les évaluations. En 2015, après une évaluation R4E, nous nous sommes présentés au prix européen. Nous avons eu alors 4 évaluateurs pendant une semaine et nous avons obtenu une reconnaissance Finaliste. Lors de ce concours, les candidats devaient présenter leurs travaux de la même façon. Donc l’exercice est différent. Cette année, on refait une évaluation R4E. Nous sommes 5 étoiles depuis 2010 et avons un score d’environ 600-700 points. Q.R. : Quels bénéfices l’évaluation EFQM vous a-t-il apporté ? C.J. : L’objectif de cette démarche consiste à chercher la performance. Notre société est dans des environnements changeants. On a besoin de clarifier des points qui méritent un effort particulier afin que chaque salarié contribue efficacement à la performance de l’entreprise. Donc la mise en œuvre et l’application du modèle EFQM nous permet de rendre encore plus visible les tenants et les aboutissants de toutes les actions mises en œuvre. Par ailleurs, j’ai suivi une formation sur le modèle et je suis évaluateur. Le maître mot de cette démarche : donner du sens. On n’est jamais aussi efficace dans le quotidien quand on sait pourquoi et comment on le fait. Finalement, on peut donner de la latitude et de l’initiative aux collaborateurs à partir du moment où ils connaissent les objectifs liés aux demandes. Le modèle EFQM permet donc de fixer un cap et de définir les éléments qui correspondent à la performance dans l’entreprise. On va ainsi clarifier les moyens d’évaluation de la performance, les vocations et les ambitions de l’entreprise et définir le travail des collaborateurs où ils sont les plus efficaces parce qu’ils sauront les finalités de leurs actions. Q.R. : Quels conseils pouvez-vous donner pour préparer l’évaluation EFQM ? C.J. : Tout l’encadrement de la direction doit être convaincu du bien-fondé de la démarche. Il faut aussi suivre son rythme et déterminer les points importants pour l’entreprise et sur quelles parties on doit axer ses efforts. « Il faut aussi suivre son rythme et déterminer les points importants pour l’entreprise et sur quelles parties on doit axer ses efforts. » On doit également former 2 ou 3 personnes au modèle et constituer un réseau à travers les clubs EFQM pour échanger avec d’autres entreprises afin de comparer nos compréhensions de certains sujets. Q.R. : Quelles sont les voies possibles pour valoriser son engagement EFQM ? C.J. : On valorise en interne. La meilleure valorisation est le travail qu’on a effectué auparavant. En France, le modèle EFQM reste encore confidentiel. Les reconnaissances n’ont pas un impact très fort par apport à l’extérieur mais pour nos clients, nous serons plus performants grâce à cette démarche. Enfin, pendant l’évaluation, on donne l’opportunité aux collaborateurs de s’exprimer sur leurs actions les plus performantes. Propos recueillis par Valérie Brenugat 56 IQUALITÉ RÉFÉRENCES • N°73 • Juillet-Août-Septembre 2017

LE POINT SUR LE MODÈLE EFQM EN 2017 LES OUTILS DE LA QUALITÉ INTERNET L’Afnic progresse avec l’EFQM Sylvie Lacep, directrice Excellence & Sécurité de l’association Afnic explique l’intérêt d’utiliser le modèle EFQM pour les sociétés dans un contexte de changement. Précisions. © DR Sylvie LACEP, Directrice Excellence & Sécurité Qualité Références : Quel est votre parcours ? Sylvie Lacep : Directrice Excellence & Sécurité, je suis responsable de l’accompagnement et de la mise en œuvre de ces démarches transversales. Mes fonctions à l’Afnic depuis 2002, comme ingénieure de développement, responsable de l’équipe de conception, puis de directrice Excellence & Sécurité en passant par des responsabilités d’adjointe du DSI – ont, en commun, la connaissance de l’entreprise et surtout l’appétence pour l’ingénierie des Systèmes d’Information. Q. R. : Quelle est l’activité de votre association ? a développé une activité d’opérateur technique de registre et gère 14 autres extensions telles que .ovh, .paris, .bzh, .leclerc…. Elle emploie 80 professionnels. Il y a 2 ans, elle a créé sa Fondation pour la Solidarité Numérique hébergée par la Fondation de France. Q.R. : Pourquoi avez-vous choisi le modèle EFQM ? S.L. : Le modèle EFQM donne une vision globale de l’entreprise et toutes ses parties prenantes. Il était plus adapté à notre environnement de changements rapides et intenses, ainsi que la multitude et diversité de nos parties prenantes, que le modèle ISO 90001, tel qu’il nous apparaissait en 2012 lorsque nous nous sommes engagés sur cette voie. Depuis 2012, nous nous sommes basés sur ce modèle pour faire évoluer les processus, les approches et les résultats de l’entreprise et les évaluer. L’Afnic a adhère à la fondation EFQM à Bruxelles. QR. : Comment l’évaluation s’est-elle déroulée ? S.L. : Nous avons commencé par 2 autoévaluations avec une petite année d’intervalle. Elles ont été conduites par des prestataires d’accompagnement Qualité. L’ensemble du management a été alors mobilisé. Les constats et les progrès réalisés nous ont permis d’envisager de nous présenter pour une première reconnaissance, le R4E. Cette fois, nous avions mobilisé les collaborateurs dans des focus groupe pour des entretiens d’environ 1 heure. Chacun est interviewé par les évaluateurs afin de constater l’excellence opérationnelle à chaque niveau. Le côté fédérateur a été très mobilisateur. Ainsi, l’Afnic a obtenu un premier prix en 2015 qui a été renouvelé en février dernier à un niveau de 4 étoiles. Pour ces évaluations, les managers ont été formés au modèle EFQM et sa méthode d’évaluation RADAR. Cela venait compléter le soutien aux démarches Qualité engagé depuis 2008. Des présentations régulières du modèle EFQM ont été organisées. Lors des autoévaluations et des évaluations, de petits ateliers ont été organisés complétés par des affiches et des outils de grande proximité. Q.R : Quel est l’intérêt de cette démarche ? S.L. : Basée à Saint-Quentin-en-Yvelines et fondée en 1997, l’association à but non lucratif, Afnic, a été désignée par l’Etat pour gérer les noms de domaine français, « .fr » (plus de 3 millions), «.re » ou encore « .yt » ... En parallèle de son rôle de registre, l’Afnic © DR FR est un nom de domaine géré par l’Afnic. S.L. : Avec l’évaluation, il est possible de mettre des jalons et de prendre du recul pour dresser un bilan de toutes les actions avec un expert extérieur riche d’autres évaluations. Cela permet de se poser et de mettre en perspective ces actions quotidiennes. QUALITÉ RÉFÉRENCES • N°73 • Juillet-Août-Septembre 2017 I57

Qualité Références - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.qualite-references.com