Views
4 years ago

Qualité Références n°74

  • Text
  • Changement
  • Gestion
  • Processus
  • Solutions
  • Documents
  • Logiciel
  • Outils
  • Entreprises
  • Octobre
  • Novembre
Quels outils pour la performance et la qualité ?

DOSSIER Quels logiciels

DOSSIER Quels logiciels pour la performance et la qualité ? « Les informations générées par Enovia sont réutilisées par SAP dans le cadre des processus achats, qualité et de production. » duite d’activités de design en parallèle. Dans cette logique de configuration, Enovia, l’extension naturelle de Catia V6, a été choisie car elle permettait une gestion cohérente des configurations et des informations sur les produits que nous développons. Le système d’information est donc basé sur différents systèmes d’information dont Enovia et SAP. Les informations générées par Enovia sont, en effet, réutilisées par SAP pour la gestion des achats, de la qualité et de la production. Enovia est un système plus dédié à la gestion des informations sur les produits et peut être complété par les modules 3D de Catia permettant de gérer des informations provenant d’autres systèmes de design car nos produits qui sont des tourelles pour des véhicules blindés, disposent d’éléments mécaniques et électroniques. Avec Catia et Enovia, nous pouvons avoir une traçabilité de la conception jusqu’au SAP. Si le logiciel de PLM garantit une gestion du design du produit et de la configuration, la qualité est gérée principalement sur des modules Qualité du logiciel ERP 1 , SAP. Q.R. : Pourquoi avez-vous choisi ces logiciels et Keonys ? O.C. : Nous avons choisi d’abord les produits Dassault Systèmes dans les années 2000. Catia V5 était alors un leader sur le marché et Dassault Systèmes nous avait fait la meilleure proposition tant technique que commerciale. Après, nous avons commencé par travailler avec cette société pour continuer avec Keonys qui assure un suivi et un service de plus grande proximité. Nous avions sélectionné principalement Enovia pour son intégration avec Catia. Les logiciels Enovia et Catia n’ont pas la même finalité que SAP. Les premiers étant respectivement un PLM, un outil de conception 3D alors que SAP est un ERP. 1 Un ERP (Enterprise Resource Planning) ou PGI (Progiciel de Gestion Intégré) est un système d’information qui permet de gérer et suivre au quotidien, l’ensemble des informations et des services opérationnels d’une entreprise. Le groupe a décidé que l’ERP pour l’ensemble du groupe serait SAP alors que les différents secteurs peuvent sélectionner les PLM et outils de conception 3D qui sont les plus adaptés à leurs besoins. Q.R. : Avez-vous eu des difficultés à utiliser ces solutions ? O.C. : La mise en place de solutions informatiques nécessite un projet de management de changement organisationnel. Le déploiement n’a pas été toujours un long fleuve tranquille. Q.R. : En quoi ces solutions contribuent-t-elles à la qualité, l’agilité et à la performance de votre entreprise ? O.C. : Les systèmes Catia et Enovia permettent la mise en place des processus collaboratif et de vérification de validation du design qui est plus efficace et de meilleure qualité que des systèmes entièrement basés sur des processus papier suite à la création de plans. Catia V6 et Enovia V6 assurent une excellente traçabilité de modifications et de changement et permettent à différentes équipes importantes (environ 120 personnes) de travailler ensemble sur un même design. Cela nécessite des processus organisationnels qui supportent les équipes de design et de configuration. Mais les informations « Le déploiement n’a pas été toujours un long fleuve tranquille. » étaient accessibles aux différents services au-delà des équipes d’ingénierie par un système d’autorisation et de droits d’accès. De plus, cela permet d’améliorer l’ingénierie concourante au niveau de l’entreprise. Ainsi, toute l’entreprise a accès en temps réel à l’information concernant le design et ses modifications. Le service d’ingénierie est donc fournisseur d’informations dont les autres départements sont clients. Les services Achats et Qualité en sont les principaux bénéficiaires. Enfin, des processus permettent d’effectuer des contrôles et des validations aux différents niveaux et d’automatiser la traçabilité et des activités concernant la qualité et le design. Propos recueillis par Valérie Brenugat 52 IQUALITÉ RÉFÉRENCES • N°74 • Octobre - Novembre - Décembre 2017

PUBLI REPORTAGE Fusionnez vos outils de gestion de maintenance et QHSE pour catalyser votre management qualité. Pour que le management de la qualité soit efficace, il doit être connecté avec chaque service, chaque fonction de l’entreprise. Mais c’est avec le service maintenance que la mise en place d’une synergie est la plus cruciale. Pour l’atteindre, une des meilleures solutions est de se doter d’un logiciel disposant de la double compétence GMAO et QHSE. C’est par exemple le cas du logiciel Themis QHSE Manager, édité par DSDSystem. « Nous développons une gamme de logiciel pour l’industrie et les services, commente Bernard Decoster, fondateur de DSDSystem. Parmi ceux-ci, la GMAO Altair Enterprise et le logiciel QHSE Themis. Chacun peut compléter l’autre sous forme d’un module 100% intégré. Cela signifie qu’ils peuvent travailler en parfaite synergie, dans le sens de la norme ISO 9001. » PLANIFIER ET AGIR PLUS EFFICACEMENT La mise en place de nouvelles mesures QHSE ou la réalisation d’actions correctives met régulièrement le service maintenance, que ce soit pour des travaux neufs ou des modifications matérielles. Disposer d’un seul logiciel pour gérer les ressources, tant matérielles qu’humaines, est un véritable atout pour avoir une approche processus efficace. Chaque responsable de service (maintenance, QHSE, magasin…) dirige ses propres ressources, mais également se coordonner quand cela est nécessaire. FACILITER L’AMÉLIORATION CONTINUE Les services QHSE et maintenance sont parmi les seuls qui entretiennent un contact permanent et global avec l’installation, chacun dans leur domaine de compétence. Leur complémentarité et leur implication commune sont une des clés de voute de la démarche ISO 9000. La démarche qualité est essentielle à l’amélioration continue de la maintenance, et le pouls pris par le travail de la maintenance au quotidien permet à son tour au service qualité d’évaluer la santé de l’installation, ce qui est essentiel pour définir les axes d’amélioration requis. QUALITÉ RÉFÉRENCES • N°74 • Octobre - Novembre - Décembre 2017 I53

Qualité Références - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.qualite-references.com