Views
2 years ago

Qualité Références n°81

  • Text
  • Travail
  • Ainsi
  • Risques
  • Formation
  • Outils
  • Processus
  • Gestion
  • Certification
  • Avril
  • Juin
De l’industrie pharmaceutique à l’établissement de la santé : quelles solutions ?

DOSSIER SPÉCIAL SANTÉ

DOSSIER SPÉCIAL SANTÉ ces décisions thérapeutiques, que des prestations hôtelière ont il peut bénéficier. A ce titre, il n’est juste informé des démarches qualité, mais il en est acteur. Les décisions ne sont plus l’apanage d’un seul mais font l’objet d’une concertation où l’usager est pleinement associé. Q.R. : COMMENT CONSEILLEZ-VOUS DE TRAITER LES PROBLÈMES DE QUALITÉ ? R.B. : Au CHV, l’analyse des dysfonctionnements est réalisée selon différentes méthodes : la méthode Alarm qui est utilisée pour les RMM (revue morbidité mortalité), et la méthodologie Orion. La première concerne principalement des problématiques de prise en charge médicale, la seconde est mise en œuvre dans toutes les autres situations. Ces 2 démarches ont de nombreux points communs : • Elles sont basées sur la recherche approfondie des causes des problèmes qui permettront de mettre en place un plan d’action efficace • Elles recherchent tous les facteurs contributifs des défaillances • Elles sont non culpabilisantes • Elles sont participatives. Ce sont tous ces points qui permettent, à mon avis, de résoudre les dysfonctionnements. Si l’évènement, ou le problème, n’est pas évoqué par peur du jugement ou de la sanction, il ne permettra pas de mettre en place les barrières de sécurité pour éviter sa réapparition. Si l’évènement ou le problème est évoqué mais non analysé, il ne permettra pas non plus de travailler sur le préventif. Si il est déclaré, analysé, mais uniquement par l’encadrement, alors sa portée sera faible et son efficacité très moyenne. Dans les structures de soin, la culture de la déclaration doit encore évoluer et les chartes de non sanction être appliquées. Mais cela ne suffit pas. Seules les ©DR Le Centre Hospitalier de Valenciennes a reçu le Prix de l’Excellence Opérationnelle dans la catégorie Organisations Publiques. 32 IQUALITÉ RÉFÉRENCES • N°81 • Avril - Mai - Juin 2019

SPÉCIAL SANTÉ DOSSIER démarches participatives d’analyse des problèmes sont efficaces. Ce sont bien les professionnels de terrain qui sont confrontés aux dysfonctionnements et ce sont également ces personnels qui ont les solutions car ils connaissent leur environnement parfaitement. Le stand up meeting, qui est un outil du lean santé utilisé au CHV, est un autre exemple de démarche participative permettant de résoudre les irritants du quotidien. Ces réunions hebdomadaires d’un quart d’heure permettent de réunir l’équipe et de travailler sur les problématiques du service. Chaque semaine les professionnels d’une même unité, tous ensemble, résolvent différents problèmes « Le Lean à l’hôpital », un livre de Patrice Marvanne édité par LEH. qui leur permettent de regagner du temps pour les soins, de développer la satisfaction des patients, de travailler sur les organisations internes, mais aussi d’améliorer la qualité de vie au travail. « Le stand up meeting, qui est un outil du lean santé utilisé au CHV, est un autre exemple de démarche participative permettant de résoudre les irritants du quotidien. » Un des centres hospitaliers les plus importants de France Avec un budget de 450 millions d’€, 5 200 salariés, une capacité de 2 000 lits MCO 1 , dont la moitié en court séjour et répartis sur plusieurs sites (psychiatrie, SSR 2 et EHPAD 3 ) le Centre Hospitalier de Valenciennes est le 3 e établissement des Hauts-de-France en termes d’activités et de salariés. Son modèle de gestion médicale décentralisée décliné en pôles d’activité contribue grandement à sa performance. Le Centre Hospitalier de Valenciennes est l’établissement support du Groupement Hospitalier de territoire du Hainaut-Cambrésis qui regroupe 12 établissements. Ce GHT 4 fort de 15 000 salariés représente un budget d’un milliard d’€ et couvre un bassin de population de 800 000 habitants. Le projet d’établissement du Centre Hospitalier de Valenciennes, finalisé au cours de l’été 2018, est un projet original. En effet, l’hôpital, jusqu’alors, qualifié d’acteur de soin devient acteur de santé ce qui, de facto propulse son activité hors de ses murs, notamment dans le domaine de la prévention en santé. L’innovation technique, diagnostique et thérapeutique est l’un des piliers du projet d’établissement 2018/2023. Le développement de l’intelligence artificielle à l’ensemble des activités hospitalières est un élément de cette dynamique. La prévalence de pathologies graves, cancers, maladies cardiovasculaires et chroniques telles que le diabète et l’insuffisance rénale pose un tableau préoccupant dans le Hainaut-Cambrésis. Le recours tardif au système de soin est un facteur supplémentaire d‘aggravation de l’état de santé des populations les plus fragiles et exposées. Apporter la meilleure réponse aux besoins de la population est la préoccupation première ; elle s’est traduite notamment par le projet qui vise à fédérer autour d’une organisation commune les compétences et les plateaux techniques du territoire pour une prise en charge qualitative, sécurisée et de proximité des cancers. 1. Médecine Chirurgie Obstétrique. 2. Soins de Suite et de Réadaptation. 3. Établissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes. 4. Groupement Hospitalier de Territoire. QUALITÉ RÉFÉRENCES • N°81 • Avril - Mai - Juin 2019 I33

Qualité Références - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.qualite-references.com