Views
1 year ago

Qualité Références n°84

  • Text
  • Afpm
  • Travail
  • Solutions
  • Janvier
  • Mars
  • Ainsi
  • Processus
  • Entreprises
  • Outils
  • Gestion
  • Groupe
Solutions numériques : de la GED à l’IA

DOSSIER DES SOLUTIONS

DOSSIER DES SOLUTIONS NUMÉRIQUES : DE LA GED À L’IAAPPLICATIONQualité et maintenance :comment réussir sadématérialisation ?Dans un contexte global où l’on se tourneindéniablement vers les nouvelles technologies,les industriels ont, eux aussi, tout intérêt à adopterune démarche numérique. C’est grâce à desoutils de GMAO mobiles et nouvelle générationque chaque entreprise sera en mesure de faireévoluer sa maintenance et ses process qualitépour optimiser sa production et s’inscrire dansun contexte mondial plus actuel.Célia Sagnier,rédactrice de contenus chez MobilityWork.UN CONSTAT DE DÉPART SANS ÉQUIVOQUESi cette volonté d’aller vers une dématérialisation dans ledomaine industriel peut s’expliquer par divers facteurs, ellereste en tout cas souvent liée à un besoin prégnant d’amélioreret de fluidifier l’ensemble des processus de production.QUEL IMPACT POUR LA MAINTENANCE AU QUOTIDIEN ?© DRGrâce à une GMAO mobile et nouvelle génération, lesopérateurs contrôlent les machines et surveillent lespotentiels dysfonctionnements.Les équipes de maintenance peuvent, en effet, être confrontéesà de nombreuses difficultés, et, en particulier, au manque desuivi efficace de toutes leurs opérations. Il arrive encore tropsouvent que la gestion de ces dernières soient uniquementeffectuées sur papier, quand ce n’est pas sous Excel.50 IQUALITÉ RÉFÉRENCES • N°84 • Janvier - Février - Mars 2020

DES SOLUTIONS NUMÉRIQUES : DE LA GED À L’IADOSSIERLa FMGC, après avoir équipé les professionnels de terrainde smartphones et tablettes pour qu’ils utilisent la GMAOMobility Work dans l’usine, a aussi mis en place desbornes pour faciliter l’adoption de l’outil.© DR« Pour effectuer un contrôle efficace de la qualité,les équipes en charge doivent avoir accès auxopérations réalisées par la maintenance et doiventpouvoir travailler rapidement. »Dans chaque entreprise du secteur industriel, la bonne coordinationentre ses services (maintenance, qualité, sécurité, R&D,etc.) est une condition sine qua non à son succès. Pour effectuerun contrôle efficace de la qualité, les équipes en chargedoivent avoir accès aux opérations réalisées par la maintenanceet doivent pouvoir travailler rapidement.Sans outil de gestion de maintenance adapté, les façons detravailler sont lacunaires, pour toutes les raisons évoquéesplus tôt. Par conséquent, les contrôles qualité seront forcémentbancals puisque les opérateurs manqueront d’informationspour retracer les différentes activités menées sur les machines.Les pertes d’informations peuvent être fatales étant donné queles équipes sont incapables de s’organiser efficacement et dese coordonner, ce qui complique la remontée d’informations.DÉCONSTRUIRE LES IDÉES REÇUESMalgré ces avantages évidents et le fait qu’une évolutionvers le digital soit plus que bénéfique à l’entreprise, des idéespréconçues peuvent persister.Outre le manque de traçabilité que cela implique inexorablement,les pertes d’information se multiplient : il suffit qu’une feuillesoit perdue ou que seules les activités jugées comme étant lesplus importantes soient renseignées pour que les techniciens s’yperdent. S’ajoute à cela le manque de communication, puisqueles équipes n’ont pas la possibilité d’échanger rapidement et sanscontrainte entre elles afin de transmettre des consignes ou de setenir mutuellement informées des interventions en cours.Or, le besoin de clarté, surtout dans le domaine de la maintenanceindustrielle, est primordial. Si les informations circulent moinsbien voire se perdent en cours de route, les équipes peuvent beaucoupplus difficilement appréhender les arrêts de leurs machines,lesquels se multiplient. Par ailleurs, sans un outil dédié, impossiblepour lesdites équipes de savoir quelles opérations ont étéprécédemment réalisées sur l’équipement qu’elles contrôlent etdonc de bien connaître son historique.UN BESOIN PRESSANT DE MIEUX COORDONNER LESSERVICESOn pourrait se poser la question du coût de cette dématérialisation,qui serait exorbitant. En réalité, opter pour une solutiondigitale et nouvelle génération constitue un avantage financiernotoire pour l’entreprise, qui peut ainsi mutualiser toutes lesressources dans un seul et même outil. La direction n’a plus àchercher à multiplier les solutions qui répondraient chacuneà un besoin isolé mais peuvent se tourner, une fois les défisauxquels elles doivent répondre identifiés, vers la plateformequi pourra leur permettre d’augmenter leur productivité commele confort de travail de leurs employés.L’idée qui circule aussi au sein des TPE et PME serait que ceprocessus de dématérialisation ne concernerait que les grandesentreprises. En réalité, le besoin de plus de flexibilité, de digitalisationet d’innovation est bien présent dans chaque structure.Des solutions adaptées à chaque taille d’entreprise existent surle marché, avec pour objectif de simplifier la vie des équipes.Les responsables peuvent également être tentés de penser qu’untel process supposerait trop de changements profonds, quiimpacteraient négativement la productivité comme l’efficacitédes équipes de terrain. Evidemment, il s’agira d’évoluervers des modes opératoires simplifiés et sûrement bien différentsde ceux potentiellement mis en place dans les usinesQUALITÉ RÉFÉRENCES • N°84 • Janvier - Février - Mars 2020 I51

Qualité Références - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.qualite-references.com