Views
1 year ago

Qualité Références n°84

  • Text
  • Afpm
  • Travail
  • Solutions
  • Janvier
  • Mars
  • Ainsi
  • Processus
  • Entreprises
  • Outils
  • Gestion
  • Groupe
Solutions numériques : de la GED à l’IA

DOSSIER DES SOLUTIONS

DOSSIER DES SOLUTIONS NUMÉRIQUES : DE LA GED À L’IAd’une entreprise. Tout changement s’accompagneindéniablement d’une périodetransitoire, où les personnels apprennentde nouvelles méthodes de travail : bienmenée et accompagnée, cette périodene peut s’avérer que bénéfique pour leséquipes, qui rentabiliseront largementen quelques semaines le temps investiau départ pour amorcer ce virage vers ladématérialisation.OPÉRER UNE TRANSITIONPROGRESSIVEIl va sans dire que la transition doit doncse faire de manière progressive, afin des’assurer que les équipes s’approprient lesnouvelles méthodes naturellement et sanstrop de heurts.La direction et le management ont pourmission de planifier cette dématérialisationet d’en définir le périmètre clairement.L’objectif étant de fluidifier les process,l’accompagnement des équipes est déterminantdans cette évolution : si les retombéesfinancières sont à mesurer, le facteurhumain doit être au cœur des préoccupations.En termes de maintenance industrielle, lesentreprises peuvent donc veiller à déployerune solution de GMAO (gestion de lamaintenance assistée par ordinateur) enSaaS (software as a service), qui ne nécessiteaucune installation. La conséquencepositive immédiate d’un tel choix est larapidité d’adoption de l’outil. En effet, lessolutions nouvelle génération sont trèsfaciles à prendre en main et intuitives :elles constituent une fracture nette avecles logiciels traditionnels, qui ne sont pasadaptés aux besoins terrain.EXEMPLES RÉUSSIS DEDÉMATÉRIALISATIONTous les secteurs, quelle que soit la taille del’entreprise qui souhaite donner un coupde jeune à ses process, peuvent se doterd’un outil nouvelle génération qui révolutionneraleur façon de faire.« Une solution de gestion dela maintenance s’avère parailleurs particulièrement utiledans le cadre de l’obtention denormes qualité. »LA MAINTENANCE EN FONDERIEC’est en 2013 que la FMGC, Fonderieet Mécanique Générale Castelbriantaise(située dans l’ouest de la France)se lance dans le déploiement d’un logicielde GMAO traditionnel, après avoirfait face à une gestion de sa maintenancelacunaire, par manque de dématérialisation.C’était sans compter le poids financierd’un tel projet, puisque ce logiciela coûté à l’entreprise plusieurs milliersd’euros.A cette époque, Marc-Antoine Talva(fondateur de la plateforme de gestionde maintenance Mobility Work) rejointles rangs de l’entreprise en tant qu’apprenti,avec pour mission de pousserl’adoption de cette première GMAO.Après plusieurs semaines et constatantque ce logiciel beaucoup trop lourd etcompliqué à utiliser ne pourrait jamaisrépondre aux besoins des équipesterrain, il décide, avec le soutien desa hiérarchie, de créer Mobility Work,première solution de GMAO mobile etcommunautaire.Grâce à ses fonctionnalités : calendrierpartagé avec les équipes du site, le fild’actualité regroupant toutes les activitésde maintenance de l’usine, les checklists,les QR codes et autres notifications, lasolution est adoptée en quelques jourspar l’ensemble des techniciens, avantd’être progressivement déployée danstoutes les usines du groupe industriel.GMAO ET AUDIT QUALITÉUne solution de gestion de la maintenances’avère par ailleurs particulièrement utiledans le cadre de l’obtention de normesqualité, comme en témoignait HubertMarion, responsable des services maintenancemachines, infrastructures, mouleset usinage chez Bericap, pour le blog deMobility Work. Il explique en effet que sila GMAO, déployée dès 2017, a profondémentrévolutionné les pratiques de maintenance,l’outil leur a permis de « réussirl’audit ISO 9001 version 2015, au coursduquel Mobility Work s’est particulièrementdémarqué ». Il ajoute : « Nousavons également présenté l’outil durantl’audit AIB (American Institute of Baking,hygiène de la sécurité alimentaire), ainsique lors des contrôles FDA (Food andDrug Administration). […] Une fois deplus, l’efficacité de l’outil a été soulignée. »Aujourd’hui, Mobility Work, disponibleen version web et mobile sous Androidet iOS, a conquis des clients dans plus de100 pays, issus des secteurs aussi variésque la métallurgie, les cosmétiques, lemédical ou encore l’automobile. Lesutilisateurs renseignent leurs activitésen quelques secondes sur leur application,directement sur le terrain, sans avoirbesoin de faire des allers-retours incessantspour noter leurs tâches sur papier.Ils retrouvent, depuis les fiches équipements,toute la documentation liée à telleou telle machine et améliorent ainsi leurtemps d’intervention.En définitive, la dématérialisation estun changement inévitable pour toutestructure désireuse de s’inscrire dansson temps et d’améliorer sa productivité.Si c’est un projet qui peut semblerd’envergure, il faudra simplement que lesentreprises prennent le temps d’évaluerleurs besoins et de s’inscrire dans unedémarche proactive pour dématérialiserleur maintenance industrielle et fournirà leurs équipes une GMAO mobile etintuitive comme Mobility Work, véritableplateforme communautaire d’échange debonnes pratiques, d’expertise et de piècesdétachées. ●Célia Sagnier52 IQUALITÉ RÉFÉRENCES • N°84 • Janvier - Février - Mars 2020

QUELS LABELS POUR LA DIVERSITÉ ?FORMATION, CONSEIL, CERTIFICATION© Sipa – Raise© Raise– SipaINVESTISSEMENTClara Gaymard, Raise et la diversitéL’obligation de publication de la note de l’Index de l’égalitéfemmes-hommes concerne les entreprises d’au moins50 salariés depuis 1er mars 2020. Chaque année, cesentreprises devront calculer cet index, à partir de plusieursindicateurs, rendre public la note obtenue et, le cas échéant,prendre des mesures correctives pour réduire les disparitéssalariales entre les femmes et les hommes. Clara Gaymard,dirigeante de Raise s’exprime sur la diversité et l’égalitéfemmes-hommes dans les sociétés. Focus.Clara GaymardCco-fondatrice de RaiseQUALITÉ RÉFÉRENCES : POURQUOI L’ÉGALITÉHOMME-FEMME ET LA DIVERSITÉ SONT-ELLES DES ENJEUX DE MANAGEMENT ?Clara Gaymard : S’il est vrai qu’aujourd’hui lesfemmes sont de mieux en mieux représentées,dans presque tous les secteurs, les décideursrestent dans l’immense majorité des hommesde plus de 50 ans. L’un des enjeux concernealors l'avancée des femmes au sein des organisations.Si on ne permet pas aux femmes d’accéderà tous les niveaux de responsabilité, ellesne pourront jamais obtenir les mêmes possibilitésd’accès aux positions de leadership et doncavoir le pouvoir de décision. Pour permettrecette évolution, les managers doivent, à tous lesniveaux hiérarchiques et dans tous les métiers,prendre conscience de l’importance de la miseen place d’une vraie politique de parité et pluslargement, de diversité.Q.R. : COMMENT L’ÉGALITÉ HOMME-FEMMEET LA DIVERSITÉ CONTRIBUENT-ELLES ÀLA PERFORMANCE DES SOCIÉTÉS OU DESORGANISATIONS ?C.G. : Au-delà des considérations morales, ilfaut bien comprendre que l’égalité hommefemmeet, au-delà, la diversité sont une sourcede performance et de succès pour l’entreprise.De nombreuses études l’attestent. C’est encoreplus vrai lorsque les entreprises, au-delà de leursinstances de direction, diversifient le profil deleurs cadres. Ce n’est pas donc pas seulementpour les femmes qu’il faut promouvoir une vraieQUALITÉ RÉFÉRENCES • N°84 • Janvier - Février - Mars 2020 I53

Qualité Références - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.qualite-references.com