Views
1 year ago

Qualité Références n°84

  • Text
  • Afpm
  • Travail
  • Solutions
  • Janvier
  • Mars
  • Ainsi
  • Processus
  • Entreprises
  • Outils
  • Gestion
  • Groupe
Solutions numériques : de la GED à l’IA

FORMATION, CONSEIL,

FORMATION, CONSEIL, CERTIFICATIONQUELS LABELS POUR LA DIVERSITÉ ?politique d’égalité, c’est également dans l’intérêt de l’entreprisetoute entière.Q.R. : LA DIVERSITÉ EST-ELLE UN LEVIER D’INNOVATION ?C.G. : Bien évidemment, car s’appuyer sur des ressourcesparmi lesquelles sont représentées différentes compétences,savoir-faire, expériences, origines, permet d’inventer dessolutions nouvelles, de croiser des regards, d’imaginer collectivementdes produits et services qui sortent des sentiersbattus.« Il nous reste donc encore beaucoup de chemin àparcourir… »Q.R. : COMMENT LA FRANCE SE SITUE-T-ELLE EN MATIÈRED'ÉGALITÉ HOMMES FEMMES ET DE DIVERSITÉ ?C.G. : Si nous nous comparons à d’autres pays, commeles Etats-Unis ou le Royaume-Uni, la France est toujourstrès en retard en nombre de femmes à la tête de grandesentreprises. Grâce à la loi Copé-Zimmerman de 2011 surla diversité des conseils d’administration, ces instances sesont considérablement féminisées. Ce n’est malheureusementpas encore le cas pour les Comités de Direction. Onpeut, par exemple, le constater en regardant les instancesdirigeantes des entreprises du CAC 40. Et l’actualité récenteavec le départ d’Isabelle Kocher en est un triste exemple.CONTRIBUE-T-ELLE À LA QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL ?C.G. : D’une manière générale, il a été démontré que lesinégalités au sens large ont un impact négatif sur la qualitéde vie des individus. Cette logique est la même dans le milieuspécifique du travail.Au-delà de l’égalité formelle, l’égalité des droits, il est nécessaired’avoir un climat d’égalité des chances pour tous lesindividus au sein de l’entreprise, pour permettre à chacun dedéployer son plein potentiel et d’avoir la même reconnaissancedu travail réalisé, les mêmes potentialités d’évolution,les mêmes rétributions. C’est un facteur essentiel de motivation,de productivité et donc de réussite pour les collaborateursd’une entreprise.Q.R. : QUELS CONSEILS POUVEZ-VOUS DONNER ÀDES PROFESSIONNELS DE LA QUALITÉ À PROPOS DUMANAGEMENT DE LA DIVERSITÉ ET DE L’ÉGALITÉPROFESSIONNELLE ?Clara Gaymard et Gonzague deBlignières, les fondateurs de Raise.Par ailleurs, aujourd’hui encore, les femmes touchent enmoyenne 18,5% de salaire en moins que les hommes, avecune discrimination pure (à compétences et expérienceségales) de près de 10%.Il nous reste donc encore beaucoup de chemin à parcourir…Q.R. : QUE PENSEZ-VOUS DE LA CONTRIBUTION DESLABELS À L’ÉGALITÉ HOMME-FEMME ET LA DIVERSITÉDANS LES ENTREPRISES OU LES ORGANISATIONS ?C.G. : Les labels à l’égalité homme-femme permettent dedonner des indicateurs sur l’avancée des entreprises en lamatière, et peuvent les encourager à poursuivre les effortsengagés ou les inciter à évoluer plus rapidement. De plus enplus, ces labels seront des arguments pour les entreprises entermes d’attractivité et de rétention de leurs talents, fémininsbien-sûr, mais aussi masculins.Q.R. : COMMENT L’ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE© Sipa – Raise54 IQUALITÉ RÉFÉRENCES • N°84 • Janvier - Février - Mars 2020

QUELS LABELS POUR LA DIVERSITÉ ?FORMATION, CONSEIL, CERTIFICATIONC.G. : Pour que les choses évoluent, il est essentiel de voirla diversité pour ce qu’elle est : non pas une contrainte, maisbien une formidable opportunité !Osez promouvoir les femmes, des plus bas niveaux jusqu’auxsommets de l’organigramme, pour disposer demain de profilscompétents et aguerris, dont la légitimité ne pourra pas êtreremise en question.Enfin, puisque l’on sait clairement que l’un des principauxblocages qui existe est l’autocensure des femmes elles-mêmes,n’hésitez pas à mettre en place des systèmes de mentorat,en interne à l’entreprise ou auprès d’organisme externes.De nombreuses initiatives existent, et de vrais réseaux defemmes sont aujourd’hui en place et font bouger les lignes.« Dès le lancement de Raise, il était évident pourGonzague et moi-même qu’il fallait mettre en placeun principe de parité totale à tous les niveauxhiérarchiques. »Q.R. : QUELLE EST LA POLITIQUE DE VOTRE ENTREPRISERAISE ENVERS LA PARITÉ ET LA DIVERSITÉ ?C.G. : Dès le lancement de Raise, il était évident pourGonzague et moi-même qu’il fallait mettre en place un principede parité totale à tous les niveaux hiérarchiques. Et nousavons même été plus loin ! Toutes nos activités sont dirigéespar un binôme – paritaire bien-sûr – et non une personneseule, afin de dire toujours « nous » et non « je ». Cela faitvraiment partie de notre ADN, et nous l’appliquons pourchaque nouvelle activité que nous lançons.Sur la diversité, plus largement, il était également très importantpour nous de nous entourer de femmes et d’hommesprovenant d’horizons divers, âgés aussi bien de 22 ans oude 60 ans, issus de différents milieux sociaux, de multiplesformations, chacun ayant eu parcours de vie qui lui estpropre. Lorsque les collaborateurs se ressemblent (mêmesécoles, mêmes origines, même sexe...), ils ont nécessairementtendance à se comparer, et cela crée une compétition latente.Une équipe diverse, au contraire, s’enrichit des différences dechacun. Finalement, cela impose que tous partagent pleinementla raison d’être de l’entreprise et se rassemblent autourd’elle.C’est un capital précieux pour nous, qui nous permet d’êtretoujours créatifs, toujours innovants et en perpétuel renouvellement.Clara Gaymarda été présidentedu Women'sForum.Q.R. : COMMENT LE WOMEN'S FORUM (DONT VOUSAVEZ ÉTÉ LA PRÉSIDENTE) A-T-IL CONTRIBUÉ ÀUNE MEILLEURE PRISE EN COMPTE DES OPINIONSDES FEMMES DANS LES ENTREPRISES OU LESORGANISATIONS ?C.G. : Le Women’s Forum représente la voix des femmesqui transforment le monde, un forum pour l’économie et lasociété, qui permet le partage d’expériences de ces femmes,de leurs actions, de ce qu’elles apportent et mettent en placepour changer le monde. C’est un formidable vivier d’idées, deréflexions, et de partage de solutions réelles pour faire avancerconcrètement les choses pour un monde meilleur, plusjuste, et parfaitement adapté aux transformations à venir. ●Propos recueillis par Valérie BrenugatUne société d’investissementphilanthropiqueRaise est une société d’investissement, doublée d’un Fondsde dotation interne, Raisesherpas, entièrement dédié àl’accompagnement philanthropique des entrepreneurs.Clara Gaymard l’a fondée avec Gonzague de Blignières surun mécanisme de financement conjuguant rentabilité etgénérosité puisque toutes ses équipes d’investissement(Raise Investissement, Raise REIM, Raise Ventures, RaiseImpact et RaiseLab) donnent 50% de leur intéressement afinde financer notre Fonds de dotation. Ce dispositif pionnieren France permet de créer un écosystème vertueux, mêlantles grands groupes et institutionnels actionnaires, les ETIet les startups.©Women’s Forum Sipa Press.QUALITÉ RÉFÉRENCES • N°84 • Janvier - Février - Mars 2020 I55

Qualité Références - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.qualite-references.com